Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ludovic Chammartin (-60 kg) avait failli ranger son kimono après la déception vécue aux Jeux de Londres. Samedi à Rio, le Fribourgeois fera tout pour n’avoir aucun regret.

"A Londres, je m"étais dit qu"il s"agissait d"une compétition comme les autres. Mais ce n"est pas le cas. Un tapis reste un tapis, mais c'est autre chose lorsque l"on y voit les anneaux olympiques", a expliqué le médaillé de bronze des Européens 2015 jeudi au cours d'une conférence de presse.

"J'ai déjà vécu de nombreux championnats du monde ou d'Europe, mais ce n'est pas la même histoire", a-t-il poursuivi. "Les sollicitations médiatiques sont bien plus nombreuses aux Jeux. Et même la salle est différente: tout est plus grand, et nous avons tout un staff à notre disposition."

Quel est son objectif pour samedi ? "Il est difficile de fixer un objectif chiffré. Beaucoup de paramètres entrent en ligne de compte. Mon but sera avant tout de produire mon meilleur judo, ce qui n'avait pas été le cas à Londres (réd: où il avait été battu dès son entrée en lice). Mais tout le monde est ici avec l'ambition de faire une médaille", rappelle-t-il.

"Je vais donner le meilleur de moi-même, sans penser aux conséquences d'une éventuelle défaite. Je ne dois pas être dans la retenue", insiste le Fribourgeois, qui veut absolument exorciser les démons londoniens: "A Londres, je m'étais montré trop attentiste. Là, je préfère tout tenter et m'incliner après 10 secondes de combat plutôt que d'avoir des regrets."

Evelyne Tschopp, qui sera en lice dimanche chez les moins de 52 kg, vivra quant à elle ses premiers Jeux. "Je n'ai aucune appréhension. Il y a encore un an de cela, je n'aurais pas imaginé me retrouver à Rio. Je me réjouis tout simplement de disputer des JO", a-t-elle lâché.

La Bâloise de 25 ans ne voulait pas non plus se fixer un objectif précis. "C'est difficile de l'exprimer précisément. Tout peut aller très vite en judo. Un diplôme, ce serait déjà pas mal. Et une médaille, ce serait grandiose", a-t-elle souligné.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS