Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Statu quo en tête du championnat d'Espagne à l'issue de la 36e journée. Le FC Barcelone (1er) et l'Atletico Madrid (2e) comptent toujours un point d'avance sur le Real Madrid (3e).

Le Barça et le Real se sont imposés en déplacement (respectivement 2-0 à Séville face au Betis et 1-0 à San Sebastian face à la Real Sociedad), alors que l'Atletico a battu le Rayo Vallecano 1-0 dans son antre de Vicente Calderon. Le FC Barcelone, qui doit encore accueillir l'Espanyol Barcelone avant de se rendre à Grenade lors de l'ultime journée, demeure le favori à sa propre succession.

Les hommes de l'entraîneur Luis Enrique ont largement dominé les débats samedi mais ne se sont mis définitivement à l'abri qu'à la 81e minute, lorsque Luis Suarez signait le 2-0 en inscrivant son 35e but de la saison en championnat. En infériorité numérique depuis la 35e, le Betis Séville avait cédé une première fois à la 50e. L'ex Bâlois Ivan Rakitic profitait alors d'une mésentente entre le gardien Antonio Adan et un défenseur sévillan - qui auraient tous les deux pu intercepter le centre de Lionel Messi - pour débloquer la situation.

Les deux clubs madrilènes ont assuré un service minimum à quelques jours de leur demi-finale retour de Ligue des champions. L'Atletico a cueilli son sixième succès consécutif en Liga grâce à un but inscrit à la 55e par un Antoine Griezmann "muet" depuis son doublé réussi face au Barça en quart de finale retour de C1. Privé de Cristiano Ronaldo et de Karim Benzema (blessés), le Real a pour sa part décroché sa 10e victoire d'affilée en championnat grâce à une réussite de la tête du troisième membre de la "BBC", Gareth Bale (80e).

ATS