Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Hockey sur glace - La Suisse a parfaitement entamé son Championnat du monde. A Helsinki, elle a déclassé le Kazakhstan pour fêter une victoire-fleuve 5-1. Place à la Biélorussie dimanche.
Rarement la sélection helvétique n'avait archidominé un adversaire dans le groupe A ces dernières années. Les Suisses ont réussi leur meilleur entrée dans le tournoi mondial depuis 2004 et un 6-0 contre la France à Prague. "Nous voulions allier le résultat et la manière pour nous persuader de notre force. C'est l'une des meilleures sélections suisses au Championnat du monde. Il faut tout faire pour aller loin", lâchait Goran Bezina.
Dès les premières secondes de jeu, les hommes de Sean Simpson ont tenté d'étouffer leur adversaire. Le néopromu kazakh a tenu moins de 10 minutes avant d'exploser. Auparavant, Reto Berra avait juste eu le temps de réaliser une parade formidable sur l'une des rares occasions des joueurs de l'Est.
Un tir du poignet de Rüthemann et un cadeau du gardien Kolesnik permettaient à la Suisse d'ouvrir la marque (10e). Puis les joueurs helvétiques allaient parfaitement utiliser le jeu en supériorité numérique. Mark Streit profitait d'une belle transversale de Wick pour doubler la mise (12e) à 5 contre 4, puis, avec deux hommes de plus, le même Streit crucifiait Kolesnik d'un tir superbe dans la lucarne (25e). A la 28e, Hollenstein se montrait parfaitement altruiste pour offrir un doublé à Rüthemann en supériorité numérique (28e).
Quand Félicien Du Bois y allait de son solo sur l'aile gauche (37e) pour dégoûter définitivement le portier Kolesnik, remplacé au début de la troisième période par Ivanov, le sort du match était définitivement scellé. "Le power-play et le box-play marchent bien. Il faudra répéter le même match contre les Biélorusses. Mais ce sera plus dur, c'est certain. Il faut marquer le premier but sinon on va souffrir", précisait Bezina.
Si la Suisse a parfaitement dominé son sujet, on regrettera le manque d'efficacité de la ligne Brunner - Romy - Moser. Brunner a manqué plusieurs occasions. Voilà quatre matches que le topscorer du championnat n'a plus trouvé le chemin des filets. La ligne Rüthemann - Bieber - Hollenstein a mieux tiré son épingle du jeu. Le fils de Felix "Fige" Hollenstein a réussi une bonne performance pour son premier match officiel avec la Suisse. Le capitaine Mark Streit a aussi rappelé qu'il demeurait indispensable à l'équipe nationale. Deux buts et un assist ont placé le Bernois sous les feux des projecteurs.
Satisfait du match de ses protégés, l'entraîneur Sean Simpson a annoncé en conférence de presse que Reto Berra laissera sa place à Tobias Stephan pour le match de dimanche face à la Biélorussie.

ATS