Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Hockey sur glace - Les favoris ont tenu leur rang dans la première journée du championnat du monde 2012. La Finlande, le Canada, les Etats-Unis, la République tchèque et la Suède se sont tous imposés.
Tenante du titre, la Finlande a connu des débus difficiles dans "sa" Hartwall Arena, devant plus de 12'000 spectateurs. Le capitaine Mikko Koivu et ses équipiers se sont difficilement imposés (1-0) face à la Biélorussie, malgré une très nette domination (38 tirs cadrés à 21, 13-2 dans le tiers initial !). Janne Niskala (Atlant Mytishi) a inscrit l'unique but de la rencontre à la 20e minute.
Pour la Suisse, il était préférable que le Canada tienne son rang face à la Slovaquie, l'adversaire qu'il faudra devancer dans l'optique de la quatrième place. Mais les joueurs de Brent Sutter ont dû lutter jusque dans les dernières secondes pour défendre leur avantage (3-2). La France n'a pas réussi l'exploit face aux Etats-Unis (2-7) dans le troisième match du groupe H. Avec Cristobal Huet (Fribourg Gottéron) dans les buts et Kevin Hecquefeuille (Genève-Servette), les Français ont tenu deux tiers-temps à la faveur d'une folle débauche d'énergie.
A Stockholm dans le groupe S, la République tchèque a souffert pour prendre la mesure du Danemark (2-0). Les Tchèques n'ont assuré leur succès qu'à la 58e minute grâce à Petr Tenkrat (Sparta Prague). La Suède a elle pris sa revanche sur l'humiliante défaite subie l'an dernier face à la Norvège, là encore non sans mal (3-1) puisque la Norvège est parvenue à égaliser à 1-1 en début de seconde période. Köbi Kölliker n'a pas failli pour son premier match dans une compétition officielle à la tête de l'Allemagne. La "Mannschaft" s'est imposée 3-0 (un but dans chaque tiers) face à l'Italie, qui n'a pas grand chose à offrir à part sa bonne volonté.

ATS