Berne - Manny Pacquiao a conforté sa place au panthéon des boxeurs en décrochant le titre vacant de champion du monde WBC des super-welters, sa huitième ceinture dans une catégorie de poids différente. Le Philippin s'est imposé aux points face au Mexicain Antonio Margarito à l'unanimité des juges sur le ring du Cowboys Stadium, au Texas.
La domination de Pacquiao a été totale puisque les cartes de scores des juges l'ont donné vainqueur 120-108, 118-110 et 119-109. Le gaucher des Phillipines a usé de sa vitesse de mains largement supérieure et de sa science du placement pour dominer son adversaire devant 50 000 spectateurs, malgré un déficit de poids abyssal de 7 kilos au moment du combat et un déficit de taille (12 cm) et d'allonge (16 cm) également conséquent.
Pacquiao est, à 31 ans, le seul boxeur de l'histoire à détenir une ceinture mondiale dans huit catégories de poids différentes (mouches, super-coqs, plumes, super-plumes, légers, super-légers, welters, super-welters). Son palmarès s'élève à 52 victoires dont 38 par KO, pour seulement trois défaites et deux nuls.
Pendant ce temps chez les lourds, le Britannique David Haye a conservé son titre mondial WBA en battant à Manchester son compatriote Audley Harrison par arrêt de l'arbitre à la troisième reprise. Haye défendait pour la deuxième fois sa couronne, prise l'année dernière au Russe Nikolay Valuev.
Devant 20 000 spectateurs, Haye est passé à l'action au début du troisième round, principalement avec sa droite, envoyant l'ancien champion olympique de Sydney au tapis, puis poussant l'arbitre à interrompre le combat. Il présente désormais un bilan de 25 victoires, dont 23 avant la limite, pour une défaite.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.