Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pieds nus (!), David Hauss a apporté la victoire à la France dans le relais mixte par équipes des Championnats d'Europe à Genève. La Suisse a obtenu la médaille d'argent devant la Grande-Bretagne.

L'équipe de Suisse (Jolanda Annen, Andrea Salvisberg, Nicola Spirig et Sven Riederer) s'est fait piéger par des Français surprenants. Hauss, titré la veille en individuel, a pris le dernier relais à égalité avec Riederer avec le Britannique Thomas Simpson. Alors que le public s'attendait à voir les trois hommes se livrer un mano a mano serré tout au long des derniers 1600 m de course à pied, Hauss s'est détaché dès la transition vélo-course à pied... en partant pied nus, pendant que ses deux rivaux étaient occupés à lacer leurs chaussures de course.

D'emblée, le Français leur a pris une cinquantaine de mètres, et l'écart ne s'est jamais réduit. "Je suis Réunionnais, j'ai l'habitude de passer toute la journée pieds nus sur mon île", a expliqué le facétieux double champion d'Europe. "J'avais étudié le règlement et je savais qu'il n'était pas obligatoire de mettre des chaussures. Mais ce n'est qu'au dernier moment, en descendant du vélo, que j'ai pris ma décision."

Deuxièmes à 9'', les Suisses préféraient en sourire, du moins Nicola Spirig, qui a demandé à Hauss de lui montrer s'il avait des ampoules. En attendant, ce succès est aussi une forme de pied-de-nez à l'industrie de la chaussure. Hauss n'a pas concédé un mètre à ses poursuivants en courant pieds nus, il a même plutôt creusé l'écart.

Pour le reste, ce nouveau format de relais mixte, une discipline qui aspire à devenir olympique, devra encore sensiblement mûrir pour convaincre le CIO. Seuls dix pays étaient au départ, avec de grandes différences de niveau.

ATS