Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Athlétisme - Reto Amaru Schenkel est bien le roi du sprint helvétique.
Le Zurichois, élu athlète suisse de l'année l'an dernier, a remporté le 60 m des Championnats nationaux à St-Gall en 6''73, un chrono satisfaisant pour un coureur de 100-200 m comme lui, sur une piste peu propice aux exploits car trop molle.
"C'est mon premier titre indoor, je suis heureux car le 60 m est une distance courte pour moi qui ai besoin d'un peu de temps pour trouver mon rythme", a expliqué le champion aux origines togolaises, devenu l'été dernier à Daegu le premier athlète suisse de l'histoire à participer à trois disciplines à des Mondiaux (100, 200 et 4 x 100 m).
Fin janvier, Schenkel avait réalisé 6''65 à Macolin, minima pour les Mondiaux en salle d'Istanbul (9-11 mars). Mais il n'ira pas en Turquie, déjà entièrement tourné vers la saison en plein air avec les Européens de Helsinki et surtout les JO de Londres, pour lesquels il est déjà qualifié sur 200 m.
Athlète professionnel, le protégé de Laurent Meuwly, qui s'entraîne en partie à Lausanne, a progressé d'un dixième en moyenne cet hiver sur 60 m. Logiquement, ses records du 100 m (10''19) et du 200 m (20''51) devraient voler en éclat l'été venu.
Schenkel a devancé à St-Gall le Bernois Steven Gugerli, 2e en 6''75, et le Zurichois Andreas Baumann, 3e en 6''87. Co-favori, le champion de Suisse du 100 m Rolf Malcolm Fongué a été disqualifié en finale pour faux départ, tandis que le tenant du titre, Pascal Mancini, sous le coup d'une procédure disciplinaire, était absent.
Chez les dames, le forfait d'Irene Pusterla, qui se réserve pour l'été, a laissé la voie libre aux outsiders. La Tessinoise Giorgia Candiani et la Fribourgeoise Michelle Cueni ont été déclarées 1res ex aequo en 7''65, devant la Lausannoise âgée de 16 ans Sarah Atcho (7''70). Sans un départ catastrophique, cette très jeune espoir aurait sans doute gagné.
A la longueur, l'inusable Neuchâtelois Julien Fivaz s'est imposé avec 7m61.

ATS