Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'eau des lacs constitue l'une des sources d'approvisionnement en eau potable en Suisse, comme c'est le cas ici à l'usine de Lengg (ZH) qui traite les eaux du lac de Zurich.

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

En 2016, la consommation d'eau potable par personne s'est élevée à 299 litres par jour. Elle s'inscrit en légère baisse par rapport aux 307 litres enregistrés en 2015 et revient au niveau de 2014.

A l'échelle de la Suisse, les entreprises de distribution ont fourni 923 millions de mètres cubes d'eau en 2016, soit une baisse de 1% environ par rapport à l'année précédente. Cette quantité représente une fois et demie le volume du lac de Morat, précise jeudi la Société suisse de l'industrie du gaz et des eaux (SSIGE) dans un communiqué.

Sur le long terme, la consommation d'eau en Suisse diminue depuis les années 80. Le pic enregistré en 2015 s'explique par la longue sécheresse observée durant le second semestre. Contrairement à cette période, l'année 2016 n'a guère connu de difficultés d'approvisionnement en eau potable.

Selon la SSIGE, 86% des distributeurs disposent d'une source alternative d'approvisionnement. Et 40% de la population suisse pourrait être alimentée directement ou indirectement avec l'eau des lacs. Enfin, la mise en réseau des entreprises de distribution doit être poursuivie afin de pouvoir faire face aux périodes de sécheresse qui devraient devenir plus fréquentes à l'avenir.

La SSIGE indique que les coûts d'exploitation et du capital se sont élevés à quelque 1,6 milliard de francs en 2016, soit 188 francs par habitants. Parallèlement à la distribution, les entreprises ont aussi produit 186 GWh d'électricité, principalement au moyen de turbines hydrauliques.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS