Navigation

Charleston: Belinda Bencic tombe en demi-finale

Ce contenu a été publié le 06 avril 2014 - 00:28
(Keystone-ATS)

Genève - Belinda Bencic, à peine 17 ans, devra encore patienter un moment avant de vivre sa première finale sur le Circuit.
La Schwytzoise, 140e à la WTA, s'est inclinée de justesse en demi-finale du tournoi de Charleston face à la Slovaque Jana Cepelova (WTA 78) 6-4 5-7 7-6 (9/7).
Mais Bencic a sans doute pris rendez-vous pour l'avenir sur la terre battue américaine. Première joueuse issue des qualifications à atteindre le dernier carré dans l'histoire du tournoi, plus jeune demi-finaliste depuis une certaine Martina Hingis (qui avait 16 ans en 1997), la championne juniors 2013 de Roland-Garros et Wimbledon quitte la Caroline du Sud avec énormément de beaux souvenirs.
Elle s'est notamment offert la victoire la plus probante de sa carrière naissante en quart de finale contre l'Italienne Sara Errani (4-6 6-2 6-1), matricule 11 au classement mondial. Et, surtout, elle fera lundi son entrée dans le top 100 (aux alentours de la 90e place), dont elle sera même la plus jeune membre. Assurant du même coup sa place dans le tableau principal de Roland-Garros.
Bencic a vraisemblablement manqué de bouteille face à une Jana Cepelova âgée de bientôt 21 ans et qui a disputé plus du double de matches sur le Circuit (247 contre 103). La Schwytzoise, par la puissance de son coup droit et de son percutant revers à deux mains, semblait pourtant avoir les armes pour s'imposer.
Nerveuse en début de rencontre, elle a toutefois rapidement été menée 3-0 malgré une balle de break d'entrée avant de trouver un certain relâchement. Ce qui lui a permis, en remportant douze des treize points suivants, de recoller à 3-3. Jusqu'à ce qu'elle craque sur son service à 5-4 après avoir mené 0-30 sur le jeu précédent.
Largement en tête dans le deuxième set, elle a laissé le score passer de 5-1 à 5-5 avant de se reprendre et de l'emporter. Histoire similaire dans l'ultime manche, puisqu'elle a été la première à breaker (3-2) mais n'a pas su conserver son avantage. Elle a s'avouer vaincue après plus de deux heures et demi d'effort, non sans avoir avec panache sauvé trois balles de match, dont deux dans le tie-break.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.