Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Britanniques verront davantage de soldats et de policiers armés dans les rues (archives).

KEYSTONE/AP/KIRSTY WIGGLESWORTH

(sda-ats)

Après l'attentat qui a fait 29 blessés dans un train vendredi à Londres, des militaires ont été déployés dans les sites sous protection au Royaume-Uni, samedi. Cette mesure permettra de libérer des policiers pour mener la chasse au suspect.

La Première ministre britannique, Theresa May, a annoncé vendredi soir que le degré d'alerte à la sécurité avait été relevé de "grave" à "critique", le niveau maximal. Cela signifie qu'un nouvel attentat est peut-être imminent.

Vendredi à l'heure de pointe du matin, 29 personnes ont été blessées par une bombe qui a, apparemment, fait long feu, dans un train de banlieue de Londres. Les blessés ont souffert de brûlures, ainsi que de contusions dues à la bousculade, mais aucun n'est dans un état grave, selon les services de santé.

Cet attentat a conduit le gouvernement a prendre la décision, rare, de déployer des militaires sur les sites jugés stratégiques. "Durant cette période, des militaires vont remplacer des agents de police de faction dans certains sites protégés", a expliqué Theresa May dans une déclaration télévisée.

Rassurer et protéger

"La population va voir davantage de policiers armés dans le réseau des transports et dans nos rues(...), ce sera une mesure proportionnée qui rassurera un peu plus et permettra d'assurer une meilleure protection, le temps que l'enquête fasse son chemin", a-t-elle ajouté.

Vendredi soir, le patron de l'antiterrorisme britannique, Mark Rowley, a déclaré que l'enquête progressait bien. "Nous traquons des suspects", a-t-il dit. "Des centaines d'agents poursuivent plusieurs pistes d'enquête, en épluchant des heures d'enregistrement de vidéo-surveillance et en interrogeant les témoins", a-t-il expliqué.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS