Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un litige familial est à l'origine du meurtre survenu lundi à Chavannes-près-Renens (VD). La police a arrêté le beau-frère de la victime qui a reconnu avoir tiré trois coups de feu.

L'auteur, un Kosovar de 27 ans domicilié dans l'Ouest lausannois, a été interpellé par la police neuchâteloise à la Chaux-de-Fonds, où il était hébergé par des compatriotes. Une arme appartenant au suspect a été retrouvée dans l'appartement.

"Il s'agit d'une arme de même calibre. Elle est en cours d'analyse pour savoir si elle a servi dans cet homicide", a expliqué Jean-Christophe Sauterel, porte-parole de la police vaudoise.

Arrêté dans la nuit

Depuis lundi, les enquêteurs ont procédé à de nombreux contrôles et auditions de témoins qui leur ont permis d'identifier rapidement un suspect. L'homme a pu être arrêté jeudi vers 01h30, en compagnie de trois autres personnes présentes dans l'appartement.

L'agresseur est connu des services de police pour de multiples infractions: vols, recel, brigandages, voies de fait et extorsion notamment. Les investigations se poursuivent afin de déterminer les circonstances exactes de l'homicide et le rôle des autres protagonistes.

Auditions en cours

A ce stade, seul le suspect fait l'objet d'une demande de mise en détention provisoire. De nombreuses auditions doivent encore avoir lieu, a précisé le porte-parole de la police.

Lundi après-midi, un Suisse de 29 ans originaire du Kosovo avait été retrouvé mort par balles dans un garage à Chavannes-près-Renens. Cet employé de sécurité de profession n'était pas connu des services de police. Dans la cour se trouvait son véhicule, le moteur encore enclenché.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS