Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les villageois tentaient de regagner leurs villages après en avoir été chassées par des groupes armés (archives).

KEYSTONE/AP/Baba Ahmed

(sda-ats)

Vingt-et-une personnes sont mortes jeudi, dans l'Etat de Sokoto (nord du Nigeria), lorsque leur embarcation a chaviré, a-t-on appris vendredi auprès des services de secours. Ils tentaient de regagner leurs villages après en avoir été chassées par des groupes armés.

Le bateau qui transportait une cinquantaine de personnes a coulé dans les courants de la rivière du district de Gandi. Dix-sept femmes et quatre enfants sont morts, a rapporté Suleiman Karim de l'Agence Nationale pour la Gestion des Urgences (NEMA).

"Nos équipes ont retrouvé 21 corps après le chavirement de leur bateau surchargé, qui s'est retourné à cause des fortes vagues", a expliqué à l'AFP M. Karim.

Les villageois rentraient à Garin Kare, d'où ils ont fui avec des milliers de personnes il y a un mois après un raid sanglant par des bandits armés sur leur district au cours duquel 32 personnes avaient été tuées et des dizaines de maisons pillées et incendiées. Les accidents de bateau arrivent régulièrement dans cette région très pauvre du Nigeria, notamment pendant la saison des pluies, et sont liés aux très mauvaises conditions de transports.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS