Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le chef du parti au pouvoir en Birmanie Shwe Mann a été démis de ses fonctions jeudi après l'intervention du président, a indiqué jeudi un responsable à l'AFP. Son parti est en proie à une lutte interne à quelques semaines d'élections cruciales.

"Il s'agit simplement d'une affaire de direction de parti, il n'y a aucune raison de s'inquiéter", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la présidence birmane.

Mercredi soir, la police avait pénétré au sein du siège de l'USDP le parti majoritaire en pleine conférence sur les élections, point de frictions entre le président birman actuel Thein Sein et Shwe Mann.

ATS