Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - L'édition 2011/2012 de la Ligue des Champions n'a pas tourné au désastre pour les clubs anglais. Chelsea a sauvé l'honneur de la Premier League en se hissant en quart de finale.
Battus 3-1 à Naples il y a trois semaines, les Londoniens ont renversé la situation en s'imposant 4-1 après prolongations à Stamford Bridge. Le but de la qualification a été inscrit par Ivanovic à la 105e. Le défenseur serbe reprenait une passe en or de Drogba pour sceller l'issue d'une confrontation qui fut passionnante. Cette qualification renforce la position de l'entraîneur Roberto Di Matteo. Depuis son intronisation , l'ancien joueur de Schaffhouse a redonné un nouveau souffle à une équipe qui balbutiait son football depuis des mois. Di Matteo est peut-être parti pour durer à la tête des Blues.
Déjà buteur providentiel en match de poules à Villarreal, Gökhan Inler a inscrit le but qui a remis Napoli à flot. Menés 2-0 après les réussites de la tête de Drogba (28e) et de Terry (47e), les Italiens revenaient dans le match grâce à une prouesse du capitaine de l'équipe de Suisse. A la 55e minute, Inler réussissait l'enchaînement parfait à l'orée de la surface - contrôle de la poitrine et demi-volée du droit - sur un renvoi de la tête de Terry. Sa frappe ne laissait aucune chance à un Cech médusé.
Supérieur dans le jeu, Napoli a payé un lourd tribut à une naïveté défensive coupable. Sur les deux buts de Drogba et de Terry, le capitaine Cannevaro et ses partenaires ne furent pas irréporchables. A la 75e, c'est Dossena qui commettait une grossière faute de main dans la surface. Le penalty transformé par Lampard permettait aux Londoniens d'arracher la prolongation. La rentrée convaincante de Torres à l'heure de jeu leur avait apporté un nouvel allant.

ATS