Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Il la voulait, cette victoire. Steve Guerdat a remporté pour la troisième fois le Grand Prix de Genève, sur son champion olympique Nino des Buissonnets.

Ce troisième succès, après ceux de 2006 et 2013, n'a tenu qu'à un fil. Deuxième, le Français Simon Delestre (Qlassic) n'a concédé que... trois centièmes de seconde au Jurassien, après un des barrages les plus serrés qu'ait connu le CHI. Troisième, le Canadien Eric Lamaze (Fine Lady) n'a échoué à 0''51. Huitième, le Brésilien Pedro Veniss (Ouabri) a mis seulement 2''43 de plus que Guerdat pour fournir les neuf efforts au menu!

Accusé de dopage cet été avant d'être totalement blanchi - mais non sans avoir quand même été privé des championnats d'Europe dans la Mecque hippique Aix-la-Chapelle -, Steve Guerdat espérait profiter du CHI de Genève, "son" concours, pour prendre un nouveau départ. Et pour marquer le début de sa préparation en vue des JO de Rio, où le cavalier de Bassecourt remettra son titre en jeu et cherchera également à décrocher une médaille avec l'équipe de Suisse.

Janika Sprunger a été la seule autre Suissesse à s'inviter au barrage. La Bâloise, sur Aris, a fait une faute et a terminé au douzième rang. Les cinq autres représentants helvétiques qualifiés pour le GP ont tous flanché en première manche. Martin Fuchs peut nourrir beaucoup de regrets car son parcours avait été impeccable jusqu'à une incompréhension surprenante de son crack Clooney au moment d'aborder le... dernier obstacle.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS