Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Hippisme - Steve Guerdat pensait avoir encore besoin de beaucoup de temps pour dompter la nouvelle acquisition de son mécène Urs Schwarzenbach, mais la victoire est déjà au rendez-vous.
Le Jurassien a remporté le Grand Prix du vendredi du CHI-W de Genève sur sa jument Nasa. Selle française de 10 ans achetée en novembre au Belge Niels Bruyseels, Nasa avait terminé 2e du Masters de Calgary l'été passé. La fille de Cumano, champion du monde en 2006 avec Jos Lansink, ne devait participer à de grandes épreuves qu'au printemps. Mais le feeling que Guerdat a depuis le début avec elle a raccourci le temps. La jument devient plus que jamais candidate aux JO sous la selle du Jurassien.
Lequel s'est imposé pour la troisième fois dans ce GP du vendredi, devant le Lucernois Werner Muff (Kiamon) et le Suédois Rolf-Göran Bengtsson (Quintero). "Je peux vous dire que si cela n'avait pas été ici, à Palexpo, je me serais contenté, sur un nouveau cheval, d'un sans faute sans forcer, a expliqué Guerdat. Mais je me suis dit que je n'avais pas le droit de ne pas essayer de gagner. Cela fait maintenant sept victoires à Genève dans une épreuve majeure, j'espère que cela ne s'arrêtera pas là." Le Jurassien se rapproche du record des dix succès de premier rang au bord du Léman de Rodrigo Pessoa.

ATS