Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'industrie biotech suisse a dégagé en 2017 un chiffre d'affaires en hausse de 14% sur un an à 3,79 milliards de francs (archives).

KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

(sda-ats)

L'industrie des biotechnologies a poursuivi sa vive croissance l'an dernier en Suisse. En excluant désormais Actelion, la branche a dégagé un chiffre d'affaires cumulé en hausse de 14% sur un an à 3,79 milliards de francs.

A l'aune du financement, des investissements dans l'infrastructure et des exportations, 2017 affiche des chiffres records, indique jeudi Swiss Biotech. Selon l'association faîtière du secteur des biotechnologies, la confiance dans la création de valeur et la force d'innovation de celui-ci demeurent intactes.

Comparé à l'année précédente, les capitaux investis dans les firmes biotech helvétiques ont doublé à 1,64 milliard de francs. Les effectifs des 237 sociétés et 60 sous-traitants pris en compte dans le rapport annuel se sont étoffés d'environ 2,5% à 13'725 collaborateurs.

Les investissements en recherche et développement ont quant à eux grimpé de 22% à 1,39 milliard l'année dernière. A noter que les statistiques n'intègrent pas les géants pharmaceutiques tels que Novartis ou Roche. Les laboratoires Actelion, repris par l'américain Johnson & Johnson en juin 2017, ont également été retirés des chiffres 2016 et 2015.

Reprises et collaborations

Les sociétés du secteur en Suisse sont attractives sur le marché mondial et restent dans le radar de groupes globaux actifs dans la pharma et la biotechnologie, estime Swiss Biotech. Les coopérations poursuivies ou établies l'an dernier ont permis d'éviter la perte de savoir-faire et de renforcer les activités dans le pays.

Dans le cas d'Actelion, la scission de ses activités a donné naissance à la nouvelle firme, Idorsia, qui reste attachée au site de recherche helvétique. Des reprises par le passé, telle que celle du genevois Serono par Merck, en sont d'autres exemples.

Actuellement, trois sites dédiés aux cultures cellulaires à haute valeur se trouvent en construction en Suisse: celui de CSL Behring à Longeau (BE), près de Bienne, de Biogen à Luterbach (SO) et de Lonza à Viège (VS). De ce fait, les exportations du secteur pharma devraient battre le record de l'an passé, établi à 83,8 milliards de francs, prévoit Swiss Biotech.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS