Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe de médias et de loisirs américain Walt Disney a publié un bénéfice annuel de 4,81 milliards de dollars (4,3 milliards de francs). Le bénéfice comme le chiffre d'affaires annuels sont en hausse respectivement de 21% et 7%, un résultat supérieur aux attentes.

Durant le dernier trimestre la hausse du bénéfice net a atteint 30% à 1,09 milliard de dollars, a indiqué le groupe jeudi. Cela revient à 59 cents par action, hors éléments exceptionnels, alors que les analystes n'en attendaient que 54 cents.

"L'exercice 2011 a été une année formidable d'un point de vue financier et stratégique, illustrant la force de nos marques et activités avec un chiffre d'affaires, un bénéfice net et un bénéfice par action record", a souligné le directeur général Robert Iger, cité dans un communiqué.

La TV a le vent en poupe

A la différence d'autres groupes de médias comme Viacom, Disney n'a pas chiffré la hausse des recettes publicitaires sur ses chaînes de télévision (ESPN, ABC ou Disney). Mais globalement cette activité, la plus grosse du groupe, a vu son chiffre d'affaires progresser de 9% sur l'année (à 18,71 milliards de dollars), tandis que le bénéfice d'exploitation bondit de 20%.

Deuxième plus grosse activité du groupe, les parcs et croisières ont vu leur chiffre d'affaires annuel progresser de 10% à 11,80 milliards de dollars. Le bénéfice d'exploitation est en hausse de 18% à 1,55 milliard de dollars.

Cinéma en recul

Sur l'année comme sur le trimestre, seuls les studios de cinéma ont accusé un recul de leur chiffre d'affaires, à respectivement 6,35 milliards de dollars (-5%) et 1,46 milliard de dollars (-8%). En revanche le cinéma a dégagé un bénéfice d'exploitation en hausse sur les trois mois clos le 1er octobre (117 milliards, +13%), notamment grâce à des dépenses de publicité réduites.

Mais "Cars 2" n'a pas rencontré le même succès durant l'été que "Toy Story 3" en 2010. Les renforts des "Pirates des Caraïbes", "Raiponce", "Thor" et de "Captain America" n'ont pas suffi à combler l'écart.

ATS