Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Toutes les régions du monde ont participé à la croissance de Logitech (archives).

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Le groupe vaudois Logitech a poursuivi sa croissance au premier trimestre de son exercice décalé 2017-2018, clos à la fin juin. Le chiffre d'affaires a crû de 13% en monnaie constante par rapport à la même période de 2016, à 530 millions de dollars.

Le bénéfice net du numéro un mondial des périphériques informatiques a quant à lui bondi, passant de 22 à 37 millions de dollars (20,8 à 35 millions de francs), a indiqué mardi dans un communiqué la société établie à Lausanne et Newark, en Californie.

Au niveau opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) se monte à 31 millions de dollars, en progression de 22%. Présenté hors normes comptables GAAP, soit sans comptabilisation des plans de rémunérations, des amortissements et des coûts de restructuration, il s'est amélioré de 14% à 43 millions de dollars.

"Nous commençons fort", s'est réjoui le directeur général du groupe Bracken Darrell, cité dans le communiqué. "Notre croissance a été large - elle a progressé de deux chiffres en monnaie constante dans les trois régions", a-t-il ajouté.

Dans la foulée, le fabricant de périphériques informatiques a relevé ses perspectives pour l'ensemble de l'exercice. Il table désormais sur des ventes en hausse de 10 à 12% en monnaie constante et un résultat opérationnel (non GAAP) compris entre 260 et 270 millions de dollars.

ATS