Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Santiago - Les 33 mineurs chiliens prisonniers des profondeurs devront se passer d'alcool et de cigarettes. C'est du moins la recommandation des médecins de la NASA venus conseiller le gouvernement chilien sur la très délicate opération de sauvetage.
Les mineurs, piégés depuis 26 jours, vont devoir patienter encore deux à quatre mois à 700 mètres de profondeur, le temps que les sauveteurs achèvent de forer le puits de secours qu'ils ont commencé à creuser lundi. Ils sont en forme et ont inscrit le vin sur la liste des produits qu'ils souhaitent qu'on leur fasse parvenir.
Jusqu'ici, les services sanitaires ont envoyé des aliments à forte teneur en protéines et en calories aux mineurs, qui ont en moyenne perdu dix kilos chacun pendant les 17 premiers jours.
"Pour ce qui est de l'alcool, nous devons tout d'abord améliorer leur alimentation avant d'envisager quoi que ce soit d'autre", a expliqué James Michael Duncan, chef adjoint des services médicaux de la NASA, qui s'est rendu sur place avec une équipe d'experts médicaux.
Certains mineurs ont demandé aussi des cigarettes, et les services sanitaires leur ont fait parvenir des patches de nicotine. "Nous avons affaire à un environnement très confiné et nous ne voulons pas renforcer les problèmes qui se posent dans l'atmosphère de la mine", a ajouté Duncan.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS