Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Chili: les 33 mineurs bloqués se préparent à revenir à l'air libre

Mine San Jose - Les 33 mineurs bloqués depuis 68 jours au fond d'une mine au Chili se préparaient mardi à revenir à l'air libre dans les prochaines heures. Peu avant minuit (05h00 mercredi en Suisse), le premier rescapé devait prendre place dans une étroite capsule qui sera hissée à la surface, 625 m plus haut, en douze à quinze minutes.
Epouses, enfants, parents, amis et journalistes attendent les 33 reclus dans un camp de tentes dressé au-dessus de la petite mine d'or et de cuivre, dans le désert de l'Atacama. Et toute une nation, qui se remet à peine du séisme dévastateur de février dernier, attend l'heureux dénouement avec une impatience croissante.
Le Chilien Florencio Avalos, âgé de 31 ans, devait être le premier des 33 mineurs, a indiqué une source gouvernementale sous couvert de l'anonymat. Il sera suivi de Mario Sepulveda (39 ans), et du Bolivien Carlos Mamani (23 ans).
Une sirène et un gyrophare signaleront le retour à l'air libre de chacun des 33 mineurs bloqués, a annoncé le ministre de la Santé Jaime Manalich.
Suggestion lancée
Selon un commandant de police locale, Mario Rozas, 2000 personnes étaient déjà sur place lundi soir, et "entre 3500 et 4000" étaient attendues mardi, le jour J durant le sauvetage, a-t-il dit à l'AFP. Dans ce nombre, une large majorité sont des médias, 800 environ sont des parents, proches ou amis des 33 mineurs, le reste des ingénieurs et secouristes, selon la police sur site.
"Pour le moment, je suis calme, bien que je reste très anxieuse. J'espère que mes nerfs ne me trahiront pas lorsque les opérations de secours débuteront", a confié Jessica Salgado, dont le mari, Alex, est au nombre des 33. "La première chose que je ferai est de le serrer très fort en lui disant combien je l'aime et combien il m'a manqué pendant tout ce temps", a-t-elle dit.
Lundi, après avoir consolidé à l'aide de tubes métalliques l'étroit puits creusé jusqu'à la galerie où sont réfugiés les mineurs, les sauveteurs ont testé avec succès la capsule surnommée "Phénix", du nom de l'oiseau mythique qui renaît de ses cendres.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.