Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un séisme de magnitude 8,3 a fait mercredi huit tués au Chili, ont souligné jeudi les autorités de Santiago, révisant à la hausse un premier bilan de cinq tués. Une alerte au raz-de-marée a été levée. Un million d'habitants des zones côtières ont dû être évacués.

Dans la nuit de mercredi à jeudi le sous-secrétaire du ministère de l'Intérieur, Mahmoud Aleuy, a précisé que l'état de catastrophe avait été prononcé pour la province de Choapa, où se trouve l'épicentre du séisme d'une magnitude de 8,3 selon l'Institut américain de géologie (USGS).

"Il s'agit du sixième tremblement de terre le plus fort de l'histoire du Chili, et du plus fort pour 2015 à l'échelle mondiale", a également dit le responsable du ministère.

La présidente Michelle Bachelet devait se rendre dans les zones les plus touchées par le séisme.

Séisme suivi de plusieurs dizaines de répliques

Selon l'Institut américain de géologie, la secousse a été enregistrée à 19h54 (00h54 en Suisse), à 280 km au nord de Santiago, en mer à 46 km à l'ouest de la petite localité de Canela Baja, non loin de la ville d'Illapel. Sur place, ni eau courante ni électricité n'étaient à disposition et une jeune femme de 26 ans a été tuée par l'effondrement d'un mur. Trois répliques toutes supérieures à six degrés de magnitude ont eu lieu dans l'heure qui a suivi la première secousse.

Des vagues de 4,5m ont déferlé à Coquimbo, a rapporté la marine. "Des quartiers d'habitations sont inondés. (...) L'océan a atteint le centre-ville", a déclaré le maire de la ville, Cristian Galleguillos. Des dizaines de répliques, dont certaines très fortes, continuaient à être recensées jeudi, maintenant les habitants sur le qui-vive.

Des alertes au raz-de-marée ont été diffusées pour d'autres régions sud-américaines. En Amérique centrale, le Nicaragua a évacué pendant quelques heures mercredi soir 18'000 habitants de 83 communes de la côte Pacifique.

En Nouvelle-Zélande, les autorités ont conseillé aux habitants des zones côtières de l'est du pays de se tenir à l'écart des plages en raison "de courants inhabituellement forts et de vagues imprévisibles près du rivage".

Panique à Santiago

Le séisme a provoqué à Santiago, la capitale de plus de 6 millions d'habitants, un vaste mouvement de panique, des milliers d'habitants déferlant dans les rues, a constaté un journaliste de l'AFP sur place. La secousse a été ressentie jusqu'à Buenos Aires, à 1400 kilomètres de là, où les bâtiments ont tremblé, de même que l'éclairage public.

Le séisme a également été ressenti dans plusieurs régions de l'Argentine, comme Catamarca et Tucuman (nord), Mendoza (ouest) et Cordoba (centre).

Le Chili se trouve sur ce que les géologues appellent la ceinture de feu du Pacifique, où l'activité sismique est particulièrement intense, et est bien préparé à ce genre de situations.

En février 2010, un séisme de magnitude 8,8 suivi d'un tsunami avait ravagé des villages entiers du littoral du centre-sud du Chili, faisant 523 tués et 24 disparus, et provoquant pour 30 milliards de dollars de dégâts.

ATS