Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe chimique bâlois Lonza va supprimer des emplois à Viège dans le cadre de son programme de réduction des coûts visant à économiser plus de 100 millions de francs en trois ans sur son site valaisan. Aucun licenciement n'est toutefois prévu.

Les départs à la retraite et les fluctuations naturelles devraient suffire pour atteindre la réduction nécessaire au plan établi, a indiqué vendredi lors d'une conférence téléphonique le chef des finances Thoralf Haag, sans pour autant avancer de chiffres. Principal site de production de Lonza, l'usine de Viège emploie quelque 2850 personnes selon le site internet du groupe.

Lonza relève dans un rapport intermédiaire avoir réalisé un premier trimestre en phase avec ses attentes. L'entreprise, qui mise beaucoup sur l'intégration du groupe américain Arch Chemicals, veut augmenter son bénéfice opérationnel (EBIT) de 10 à 15% en 2012. La prévision est jugée conservatrice par les analystes.

ATS