Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Malgré l'affaiblissement des marchés de la construction en Europe, Sika affiche une solide croissance après neuf mois en 2012. Avec des ventes en hausse, le fabricant zougois de spécialités chimiques a vu son bénéfice net s'envoler de près du tiers en un an (+32,3%) à 223,9 millions de francs.

Le chiffre d'affaires s'est accru de 6% à 3,63 milliards de francs, a annoncé mercredi l'entreprise établie à Baar (ZG). Exprimée en devises locales, la croissance s'est inscrite à 5,4%, les effets de changes ayant contribué à une hausse de 0,6%. Les acquisitions ont pour leur part permis d'étoffer les ventes de 4%.

Le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) s'est hissé à 340,9 millions de francs, 21,2% de plus que sur la période correspondante de l'an passé. La marge EBIT s'est ainsi améliorée, passant de 8,2% à 9,4%.

Expansion en Amérique

La performance a dépassé les attentes des analystes. Sur la période sous revue, la société zougoise indique avoir tiré profit de la diversification géographique de ses activités ainsi que des acquisitions.

Dans son activité principale, à savoir les spécialités chimiques pour la construction, les ventes ont progressé de 4,8% à 2,91 milliards de francs. Le segment des produits destinés à l'assemblage industriel, notamment pour l'industrie automobile, a généré un chiffre d'affaires de 717,9 millions, en expansion de 11% sur un an.

Les ventes ont fortement progressé de 17,5% en Amérique du Nord et du Sud, alors qu'elles se sont étoffées dans la région Asie-Pacifique. L'évolution favorable de marchés d'Asie du Sud a permis de compenser en partie le ralentissement des activités de construction en Chine. Mais Sika a aussi souffert de l'affaiblissement conjoncturel en Europe.

Optimisme de mise

Pour mémoire, cette situation difficile en Europe a entraîné il y a deux semaines le licenciement d'une quinzaine d'employés sur les 150 que compte le site singinois de Sika, à Guin (FR). Présent dans 76 pays, le groupe zougois emploie au total quelque 15'300 collaborateurs.

Evoquant l'ensemble de l'exercice, Sika continue de tabler la croissance des pays émergents. S'il note une lente reprise de la construction en Chine, le groupe ne prévoit une véritable amélioration que l'an prochain.

Les perspectives pour l'Europe restent incertaines alors que l'Amérique du Nord devrait connaître une évolution favorable. Les prix des matières premières devraient quant à eux rester stables, poursuit Sika. L'entreprise s'attend à une forte progression de ses marges par rapport à 2011.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS