Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jiegu - Trois jours après le séisme, des centaines de corps ont été incinérés dans la province chinoise du Qinghai, pour éviter que des épidémies ne se propagent. La secousse d'une magnitude de 6,9 a fait près de 1500 morts et plus de 400 disparus, selon un nouveau bilan.
Des centaines de corps ont été transportés par camions vers le lieu des crémations à Jiegu et alignés par les moines dans une tranchée de quelque 150 mètres sur un tapis de bois. Après une dernière bénédiction bouddhiste, les corps ont été aspergés d'essence et le feu a été allumé, provoquant d'énormes flammes.
Selon les Nouvelles de Pékin, un total de 740 corps devaient être incinérés samedi. Pour les autorités, la préoccupation est surtout sanitaire, afin d'éviter que des maladies ne se propagent avec la présence de corps en décomposition.
Le bilan devrait encore s'alourdir, car l'espoir de retrouver des survivants s'amenuise d'heure en heure.
Les secours continuent de s'organiser pour venir en aide aux 100'000 sans-abri qui doivent faire face au manque de nourriture, d'eau et d'électricité et aux conditions climatiques difficiles, avec des températures glaciales.
Quelque 13'000 secouristes ont été dépêchés sur place depuis trois jours, mais certains ont souffert de l'altitude sur ce plateau tibétain (4000 mètres).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS