Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des milliers de personnes, moines et laïcs, ont bravé les forces de l'ordre samedi en se rassemblant sur les lieux de l'immolation d'un Tibétain dans l'ouest de la Chine, a annoncé une ONG. Il s'agit de la 3e immolation par le feu d'un Tibétain en quatre jours en Chine.

Des forces de police armées se sont déployées avant de se retirer. Un restaurateur a affirmé que les communications étaient écoutées et qu'il n'était pas "approprié" de parler.

Près de 30 Tibétains, en majorité des moines bouddhistes, se sont immolés par le feu ou ont tenté de le faire depuis début mars 2011 dans les zones tibétaines chinoises. De nombreux Tibétains se plaignent de la répression de leur religion et de leur culture et de ce qu'ils considèrent comme une domination grandissante des Han, ethnie fortement majoritaire en Chine.

ATS