Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pékin - La Chine a annoncé sa décision de favoriser une plus grande souplesse dans la fluctuation du yuan et de poursuivre la réforme du mécanisme de taux change de sa devise. Cette initiative a immédiatement été saluée par les Etats-Unis et le FMI.
La banque centrale de Chine a toutefois exclu la réévaluation en bonne et due forme réclamée par les critiques, notamment américaines, en constatant que les conditions ne permettaient pas "d'importantes fluctuations ou de grands ajustements".
Elle a néanmoins exprimé sa volonté d'en finir avec l'indexation sur le billet vert, une "politique exceptionnelle" que Pékin jugeait nécessaire pour protéger l'économie chinoise de la crise financière mondiale.
Cette annonce intervient à une semaine de l'ouverture du sommet du G20 à Toronto et sous d'intenses pressions, essentiellement de Washington, pour forcer Pékin à renouer avec un système de change plus souple qui permettrait au yuan de s'apprécier. Les Etats-Unis espèrent voir l'amorce d'un rééquilibrage de leurs échanges avec la Chine avec qui ils accusent un énorme déficit commercial.
Le président américain Barack Obama s'est félicité de la décision chinoise. "La décision de la Chine d'augmenter la souplesse de son taux de change est une avancée constructive qui peut aider à soutenir la relance et contribuer à une économie mondiale plus équilibrée", a-t-il dit.
Le FMI, la Commission européenne, la France, le Japon ou la Russie ont également salué la décision de Pékin. Mais certains observateurs se montrent plus prudents quant aux changements réels à attendre.
La Chine a systématiquement repoussé les pressions des Etats-Unis, qu'elle renvoie à leurs propres responsabilités. Elle souligne que le taux de change de sa monnaie n'est pas responsable de leurs déséquilibres structurels.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS