La croissance économique chinoise a bien résisté au premier trimestre 2019, à 6,4%, malgré une demande mondiale en baisse et la guerre commerciale avec les Etats-Unis, a indiqué mercredi le Bureau national des statistiques (BNS).

La hausse du PIB est identique à celle du quatrième trimestre 2019. Elle est surtout supérieure à la prévision médiane de 12 analystes interrogés par l'AFP, qui s'attendaient à un taux de 6,3%.

"L'économie nationale a fait montre d'une performance stable, avec davantage de facteurs positifs, ainsi que des attentes et une confiance du marché renforcés", a commenté Mao Shengyong, le porte-parole du BNS.

Le gouvernement chinois a annoncé un objectif de croissance compris entre 6% et 6,5% pour l'ensemble de l'année 2019, après les 6,6% enregistrés en 2018. Il s'agissait du score le plus bas depuis 28 ans.

Le chiffre officiel du PIB a été publié de concert avec une salve de statistiques mensuelles, toutes plutôt bien orientées.

La production industrielle a enregistré une croissance plus forte, progressant de 6,5% au premier trimestre sur un an, soit 1,2 point de plus que sur la période janvier-février.

Les ventes de détail, reflet de la consommation en Chine, sont restées stables, augmentant de 8,2% sur un an contre 8,1% sur les deux premiers mois de l'année.

Les investissements en capital fixe ont eux progressé sur un an de 6,3% lors du premier trimestre.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.