Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cinquante-quatre trains à grande vitesse de la ligne Pékin-Shanghai inaugurée cette année vont être remis en service après "modifications", a annoncé lundi l'agence Chine nouvelle. Ces convois avaient été rappelés en août pour "problèmes techniques".

Le rappel était intervenu peu après une collision de deux TGV qui avait fait 40 morts le 23 juillet près de Wenzhou (est). Il s'agit du pire accident ferroviaire en Chine depuis 2008. La catastrophe avait suscité de graves inquiétudes sur la sécurité du réseau grande vitesse chinois en plein essor.

L'accident a aussi fortement menacé de pénaliser l'industrie ferroviaire chinoise sur les marchés étrangers. Fière de sa technologie acquise grâce à des transferts étrangers, la Chine avait entrepris d'exporter du matériel pour la grande vitesse, affrontant les multinationales Alstom, Bombardier ou Siemens.

ATS