Les ventes automobiles en Chine ont de nouveau chuté en juin sur un an (-9,6%), selon une fédération professionnelle, le premier marché mondial continuant son repli pour le douzième mois consécutif, sur fond de conjoncture morose.

Le mois dernier, les ventes avaient reculé de 16,4% sur un an, soit la baisse la plus forte jamais enregistrée.

Un total de 2,05 millions de véhicules ont été vendus dans le pays asiatique en juin, a annoncé mercredi l'Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM).

Le secteur automobile "est confronté à une pression toujours plus forte", a indiqué la CAAM sur son site internet.

La Chine est devenue ces dernières années le plus grand marché automobile du monde et l'un de ceux dont la croissance est la plus rapide, conséquence de l'augmentation des revenus de la population et d'aides gouvernementales.

Mais, pour la première fois depuis les années 1990, les ventes automobiles ont chuté l'an dernier, sur fond de ralentissement économique et de tensions commerciales avec les États-Unis.

Dans un environnement économique morose, les principaux constructeurs automobiles ont été contraints ces derniers mois de baisser leurs prix.

Pour soutenir le secteur, le gouvernement a interdit début juin aux autorités locales d'appliquer de nouvelles restrictions à l'achat de véhicules, auxquelles ont recours les villes pour réduire les embouteillages et la pollution.

Malgré un contexte difficile, le marché chinois conserve un fort potentiel pour les constructeurs sur le segment des véhicules "à énergie nouvelle", c'est-à-dire électriques ou hybrides: 152.000 unités ont été vendues le mois dernier (+80% sur un an), selon la CAAM.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.