Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ottmar Hitzfeld a refusé de sortir de sa retraite pour poser ses valises en Chine. Et a du même coup dit non à une offre de... 25 mio de francs!

L'ancien sélectionneur de l'équipe de Suisse a été approché par le directoire du Guanghzou Evergrande, champion de Chine 2014, rapporte "Blick" de samedi. Le salaire proposé à l'Allemand était de 15 mio de francs pour le championnat 2016 et de 10 mio pour la moitié de l'exercice 2015.

Hitzfeld ne commente pas les chiffres mais acquiesce. "C'est vrai que j'aurais pu gagner en un an et demi plus qu'en sept ans à Bayern Munich. Mais, à 66 ans, d'autres choses comptent bien plus dans ma vie que l'argent."

Guanghzou a pourtant effectué un sacré forcing auprès de celui qui a dirigé l'équipe de Suisse de 2008 à 2014. Le premier contact a été pris par l'ancien joueur brésilien Julio Cesar, que Hitzfeld avait dirigé à Dortmund, devenu agent et qui fait beaucoup d'affaires en Chine. Puis une rencontre a eu lieu à l'aéroport de Zurich, explique "Blick", à l'issue de laquelle Ottmar Hitzfeld a refusé l'offre avant de partir en vacances.

Quelle ne fut pas surprise quand il a vu trois jours plus tard débarquer à Majorque une délégation de Guanghzou pour tenter de le convaincre! Sans succès.

ATS