Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pékin - Plus de 40'000 caméras de vidéosurveillance ont été installées à Urumqi, capitale de la région autonome du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, ont rapporté vendredi les médias officiels. Des émeutes interethniques sanglantes avaient eu lieu dans cette région il y a près d'un an.
Les caméras ont été placées un peu partout, dans des bus, stations de métro, écoles mais aussi supermarchés et centres commerciaux afin d'éviter que ne se reproduisent les événements de l'été dernier, a indiqué le Xinjiang Economic Daily.
Ce système de vidéo-surveillance, contrôlé en permanence dans un centre de commande de la police, a été mis en place pour "assurer la sécurité des principaux lieux publics, permettre aux gens de toutes les ethnies de profiter des services publics de qualité et créer une capitale pacifique", selon le journal.
Les autorités avaient annoncé le mois dernier un renforcement de la sécurité dans la ville, avec notamment l'envoi de renforts de police.
Anniversaire lundiLundi marque le premier anniversaire des émeutes interethniques qui avaient secoué le Xinjiang, à partir du 5 juillet 2009, faisant officiellement près de 200 morts.
Les troubles avaient éclaté à Urumqi, la capitale régionale, suivis de plusieurs jours de violences entre Hans, principal groupe ethnique de Chine, et Ouïghours, musulmans de langue turque, majoritaires dans cette région.
Des attentats avaient secoué le Xinjiang pendant les jeux Olympiques en 2008 dans cette vaste zone frontalière de l'Asie centrale qui compte plus de 8 millions de Ouïghours, dont certains dénoncent une répression politique et religieuse menée par les autorités chinoises sous couvert de lutte antiterroriste.
La semaine dernière, Pékin a affirmé avoir démantelé un groupe "terroriste" islamiste au Xinjiang, responsable de certaines de ses attaques.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS