Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un entrepreneur chinois est convaincu qu'il a trouvé l'ingrédient clé pour produire le nec plus ultra des thés: les fèces de panda. a Il a ainsi acheté 11 tonnes d'excréments dans un centre d'élevage, afin de fertiliser ses cultures de thé dans les montagnes du Sichuan.

L'ancien professeur de calligraphie assure que sa première récolte de feuilles de thé sera pour le printemps 2012 et prédit qu'il s'agira du "thé le plus cher du monde". Il compte vendre le premier lot de 500 grammes pour la somme de 219'865 yuans (environ 32'000 francs). Les lots suivants coûteront jusqu'à 20'000 yuans l'unité.

Il n'a cure d'être ridiculisé par certains en Chine, qui se moquent de ses affirmations extravagantes sur les bienfaits potentiels de son thé pour la santé. Au contraire, il affirme qu'il est très sérieux, expliquant qu'il a quitté son emploi à l'université du Sichuan pour se consacrer "corps et âme" à sa société, Thé Panda.

Idée brevetée

Ce grand amateur de thé a eu l'idée d'utiliser les fèces de panda comme engrais après avoir assisté en juillet à un séminaire où il a découvert que ces mammifères absorbaient moins de 30% des bambous qu'ils consomment, rejetant par les voies naturelles les 70% restant.

Il est tellement convaincu que son thé Panda sera un succès qu'il a breveté l'idée afin d'empêcher un concurrent de la voler - un phénomène courant dans un pays où les lois protégeant les droits de propriété intellectuelle sont souvent bafouées.

ATS