Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ancien homme d'affaires chinois Lai Changxing a été condamné à la prison à vie au terme de son procès pour contrebande et corruption, a annoncé vendredi l'agence Chine nouvelle. Le prévenu avait été extradé en 2011 par le Canada au terme d'une bataille judiciaire de douze ans.

Lai Changxing a été condamné par un tribunal de Xiamen, dans la province du Fujian (sud-est), d'où il avait dirigé un gigantesque réseau avant de s'enfuir au Canada, a précisé l'agence officielle.

6 à 10 milliards de dollars

L'homme était arrivé au Canada avec sa famille en 1999 avec un visa de tourisme. Il avait fui la Chine où il était accusé d'être le cerveau d'un réseau ayant écoulé de 6 à 10 milliards de dollars de marchandises de contrebande et corrompu des responsables locaux.

Le Canada a toujours refusé d'accorder à Lai Changxing le statut de réfugié et l'a finalement expulsé en juillet 2011 après des années de rebondissements judiciaires. Pékin s'était engagé à ne pas condamner Lai Changxing à la peine de mort s'il était déclaré coupable.

ATS