Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pékin - La Chine et la Russie ont décidé de mettre en place une zone transfrontalière de protection des tigres de Sibérie, a rapporté lundi le quotidien China Daily. L'espèce est en danger d'extinction.
La zone de protection doit s'étendre sur la province de Jilin, dans le nord-est de la Chine, et la région russe de Primorié où les autorités de chaque pays lanceront des opérations antibraconnage, a expliqué le journal de langue anglaise.
La Chine et la Russie harmoniseront leurs système de surveillance des félins, mèneront ensemble des études écologiques et amélioreront le partage d'informations.
Léopard aussi concerné"Une zone de protection transfrontalière apportera un habitat plus vaste et plus sain aux tigres de Sibérie et autres espèces en voie d'extinction comme le léopard d'Extrême-Orient" ou léopard de l'Amour, a déclaré au journal Yu Changchun, du département des forêts de Jilin.
Environ 500 tigres de Sibérie vivent en liberté, dont une vingtaine dans le nord-est de la Chine. La déforestation accélérée, la dégradation de l'environnement et la contrebande expliquent la rapide diminution du nombre de félins.
La Chine a banni en 1993 le commerce d'os ou autres produits provenant de tigres et utilisés dans la pharmacopée, mais le braconnage et la contrebande restent encore très actifs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS