Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les 1100 convives attendus le 29 avril au repas de soutien du Lausanne-Sport peuvent s'apprêter à déboucher le champagne.

Les 1100 convives attendus le 29 avril au repas de soutien du Lausanne-Sport peuvent s'apprêter à déboucher le champagne. Le LS a accompli un nouveau pas important vers la promotion en Super League en s'imposant 1-0 contre Wohlen dans son premier match du 4e tour de Challenge League, à La Pontaise.

Andi Zekiri a libéré ses couleurs à l'heure de jeu en marquant son premier but de la saison, au terme d'une action assez confuse. A huit journées de la fin, Lausanne compte 7 points d'avance sur son dauphin, Wil, qui a joué par ailleurs un match en plus et ne marche pas fort actuellement. La promotion semble actée, d'autant que les joueurs de Celestini font preuve d'un allant et d'une joie de jouer évidentes. Quant à leur coach, une fois de plus, il a prouvé l'acuité de son analyse en faisant entrer Zekiri quelques minutes avant qu'il ouvre le score.

A l'autre bout du classement, les affaires vont mal pour Le Mont et Bienne. Les Vaudois, qui menaient 1-0 à la pause, sont allés perdre 2-1 à Winterthour (devant 2000 spectateurs!) et collent à la dernière place. La situation de Bienne (9e) est moins enviable encore. Les Seelandais, minés par l'ambiance au sein d'un club au bord de la faillite, ont été étrillés à Schaffhouse (6-1). Comme l'a révélé le "Journal du Jura" jeudi, les joueurs biennois étaient toujours dans l'attente de leurs salaires de février et mars. Ils doivent en outre "subir" les entraînements d'un coach (Zlatko Petricevic) qu'ils ne prennent pas au sérieux. A Schaffhouse, ils se sont écroulés dans les 10 dernières minutes.

ATS