Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Wil reste un roc pour Servette. Pour la troisième fois de la saison, les Grenat ont laissé des plumes face aux St-Gallois.

Ils ont dû se contenter d'un 0-0 à l'IGP Arena, un score qui leur permet cependant de porter à 3 points (et un match en plus) leur avance sur Lugano en tête de Challenge League.

Les hommes de Kevin Cooper ont eu les meilleures opportunités dans ce match disputé devant 1580 spectateurs. Mais ils se sont heurtés à un Yanick Brecher des grands soirs. Le gardien en provenance du FC Zurich a annihilé quatre superbes occasions de but servettiennes: à la 20e d'abord sur un tir de Bua après une belle combinaison avec Kamber, à la 26e en détournant un tir violent de Vonlanthen, puis juste avant la pause, miraculeusement, en sauvant en deux temps devant Kamber et Roux, et enfin dans les arrêts de jeu face à Martignoni.

Ce nul ne devrait pas briser la dynamique des Genevois, qui restent sur une série de six victoires et deux nuls sur leurs huit derniers matches et demeurent invaincus depuis près de cinq mois, soit depuis leur dernière défaite en novembre devant... Wil.

Alors que Wohlen cale, Servette - avec Lugano - monte en régime à la fois au niveau des résultats et de la qualité de jeu. La première mi-temps en particulier, lundi, fut digne de celle d'un aspirant à la Super League. L'intensité et la technique y étaient. Reste à la jeune formation servettienne à garder le cap jusqu'au bout.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS