Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La montre de Chopard qui a été récompensée par l'Aiguille d'Or et toutes celles qui avaient été retenues pour le Grand Prix d'Horlogerie de Genève (GPHG) sont exposées jusqu'à dimanche à Genève.

Grand Prix d'Horlogerie de Genève

(sda-ats)

La marque horlogère genevoise Chopard a été couronnée cette année de l'Aiguille d'Or, la principale récompense du Grand Prix d'Horlogerie de Genève (GPHG). Parmi les quinze autres prix remis mercredi soir devant 1500 invités, le jury a désigné onze autres maisons.

Les 28 spécialistes internationaux ont décidé d'attribuer l'Aiguille d'Or de cette 17e édition à la L.U.C Full Strike de Chopard. L'entreprise genevoise se voit aussi récompenser de la meilleure montre joaillerie. Le prix spécial du Jury est allé, lui, à deux maîtres émailleuses genevoise et neuchâteloise.

Bulgari et Parmigiani ont également reçu deux prix. Les autres ont été attribués à Zenith, Longines, Chanel, Van Cleef & Arpels, Greubel Forsey, Vacheron Constantin, Tudor, Ulysse Nardin et Voutilainen.

Plus de 70 montres avaient été retenues pour le GPHG. Elles sont exposées jusqu'à dimanche au Musée d'Art et d'Histoire (MAH) de Genève. Celles qui ont été récompensées rejoindront la semaine prochaine Dubaï pour cinq jours.

Le GPHG contribue au rayonnement de l'horlogerie et de ses valeurs dans le monde. Après le groupe bancaire Edmond de Rothschild, la banque privée LGT est depuis cette année le nouveau partenaire de la Fondation du prix. Cette dernière sera désormais présidée par Raymond Loretan après le retrait de Carlo Lamprecht.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS