Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le chanteur américain de R&B Chris Brown, connu pour ses nombreux démêlés avec la justice, a été arrêté mardi. Il est suspecté d'agression avec une arme létale, selon la police de Los Angeles (archives).

KEYSTONE/EPA MTI/ZOLTAN BALOGH

(sda-ats)

Le chanteur américain de R&B Chris Brown, arrêté mardi, a été relâché dans la soirée contre une caution de 250'000 dollars, selon le greffe du comté de Los Angeles. Suspecté d'avoir agressé une femme avec une arme à feu, il n'a pas été formellement inculpé.

La police avait perquisitionné son domicile à la suite d'un appel d'urgence d'une femme qui disait avoir besoin d'aide. D'après plusieurs médias américains, elle aurait déclaré que Chris Brown aurait pointé vers elle une arme à feu.

"Chris est sorti et va bien", a écrit son avocat Mark Geragos sur son compte twitter. "Les allégations le visant sont clairement fausses", a-t-il ajouté.

Nombreux démêlés avec la justice

Le chanteur, connu pour ses nombreux démêlés avec la justice, avait été arrêté mardi par la police à la division d'homicides et vols du siège de la police de Los Angeles (LAPD). La police avait perquisitionné dans l'après-midi sa demeure princière de Tarzana, dans l'agglomération de Los Angeles.

Dans la matinée, après avoir refusé dans un premier temps l'entrée de la police chez lui sans mandat de perquisition, Chris Brown avait nié en bloc. Il avait publié des vidéos sur Instagram dans lesquelles il traçait un parallèle entre lui et le mouvement Black Lives Matter, qui dénonce les violences policières contre les Noirs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS