Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

C'est un Christian Constantin à la fois apaisé et heureux qui a accueilli le verdict du TAS. Il l'analyse pour l'ATS avec ses mots et sa franchise qui le caractérisent.

Christian Constantin, quelle est votre réaction à ce verdict du TAS ?

"Je suis satisfait. Les sanctions initiales ont été réduites très fortement. On passe d'une suspension de quatorze mois à cinq mois et d'une amende de 100'000 francs à 30'000 francs."

Comment expliquez-vous ces différences ?

"La peine initiale de la SFL était démesurée. Je pense qu'elle a été dictée sous le poids d'une énorme pression médiatique."

Quelles leçons tirez-vous de cette affaire ?

"Elle est simple: tu peux être puni lorsque tu veux faire taire les gens."

Allez-vous compter les jours avant ce match du 18 mars à Bâle, le premier de l'année au cours duquel vous pourrez accompagner votre équipe ?

"Je précise que ma suspension prend fin le dimanche 11 mars à minuit. Ce jour-là, le FC Sion recevra Thoune à 16h00. Peut-être que la police valaisanne prendra la décision de reporter ce match de 24 heures pour que je puisse être à Tourbillon..."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS