Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a fait preuve de clémence envers Christian Constantin. Sa peine a été ramenée à cinq mois.

La sanction finale du TAS pour le président du FC Sion dans l'affaire Fringer lui permettra, ainsi, de revenir au stade dès le dimanche 18 mars, le jour où le FC Sion se déplacera à Bâle.

Le TAS a prononcé une amende de 30'000 francs et une interdiction de cinq mois dès le 12 octobre 2017 à l'encontre de Christian Constantin. Le président du FC Sion avait fait appel d'une première décision du TAS qui le frappait d'une suspension de neuf mois. On rappellera que la Commission de discipline de la Swiss Football League (SFL) l'avait sanctionné d'une suspension de 14 mois et d'une amende de 100'000 francs pour avoir molesté Rolf Fringer le 21 septembre dernier à Lugano.

Christian Constantin avait pu plaider sa cause le 13 février dernier devant le TAS à Lausanne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS