Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Christoph Blocher restera probablement dans les organes dirigeants de l'UDC. L'ancien conseiller fédéral est à nouveau proposé comme l'un des vice-présidents du parti, a annoncé la direction de l'UDC Suisse mercredi. Les délégués procéderont le 5 mai à ces élections.

Le doute planait sur la candidature ou non du conseiller national zurichois. Dans la presse, le stratège en chef du parti avait déclaré "ne pas être accroché" à ses fonctions.

Christoph Blocher figure sur la liste des vice-présidents avec l'ancien conseiller national Walter Frey (ZH/sortant), la conseillère nationale Nadja Pieren (BE/sortante), les conseillers nationaux Oskar Freysinger (VS/nouveau) et Luzi Stamm (AG/nouveau), la présidente désignée des Femmes UDC Judith Uebersax (SZ/nouveau) ainsi que le coordinateur romand de l'UDC Claude-Alain Voiblet (VD/nouveau).

Femmes mieux représentées

La vice-présidence est ainsi élargie à sept membres au lieu de cinq comme jusqu'ici. Cette réforme permet de mieux ancrer la Suisse romande et les Femmes UDC dans la direction stratégique du parti ainsi que d'accroître la diversité régionale, écrit le parti.

Le renouvellement des organes dirigeants se fera par l'assemblée des délégués du 5 mai à Klingnau (AG). Toni Brunner (SG) est à nouveau proposé comme président du parti. Le conseiller national Adrian Amstutz (BE) est président du groupe parlementaire.

ATS