Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A moins de deux mois des élections fédérales, le président du PDC Christophe Darbellay a boosté ses membres réunis samedi en congrès au Châble (VS). "Nous sommes toujours là et seront toujours là après le 18 octobre", a-t-il lancé.

"Nous sommes le parti des solutions, pas des problèmes, et c'est définitif. Nous savons nous battre", a lancé Christophe Darbellay en fustigeant les extrêmes.

"La radicalisation est néfaste à ce pays. La polarisation crée plus de problèmes qu'elle n'en résout. Nous devons sortir des combats des tranchées", a-t-il poursuivi.

Le président du PDC a rappelé combien la Suisse est liée à l'Europe, faisant notamment référence à l'afflux de migrants auquel le continent est confronté: "Si l'UE a des problèmes, nous en avons aussi".

Il faut parler "sans tabou des problèmes importants, même si nos adversaires veulent nous terroriser", a encore relevé Christophe Darbellay.

ATS