Le baromètre conjoncturel du KOF a chuté de 2,4 points en mars pour s’établir à 106,0 points. L'indicateur, très volatile actuellement, se maintient à un niveau nettement supérieur à sa moyenne à long terme.

En mars, le baromètre a cédé 2,4 points par rapport au mois précédent (révision de 108,0 à 108,4 points) pour s’établir à 106,0 points. La hausse de février a donc été plus que corrigée.

L'indicateur est actuellement très volatile mais il se maintient toujours nettement au-delà de sa moyenne depuis l’automne 2016, a indiqué jeudi le Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ).

Les principales contributions négatives à ce résultat proviennent de l’industrie, suivie par les indicateurs de l’économie d’exportation. Les indicateurs du secteur financier, de l’hôtellerie et de la consommation intérieure, en revanche, sont demeurés pratiquement inchangés par rapport au mois précédent, observe le KOF.

Concernant le proche avenir, l’économie suisse devrait continuer à afficher des taux de croissance supérieurs à la moyenne, ajoute l'institut.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.