Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Chute mortelle d'un troisième louveteau dans les Grisons

Les causes des chutes mortelles de trois louveteaux dans le massif du Calanda sont encore inconnues (photo symbolique).

KEYSTONE/EPA/GUILLAUME HORCAJUELO

(sda-ats)

La série noire se poursuit pour une meute de loups dans les Grisons. Pour la troisième fois depuis la fin septembre, un louveteau a fait une chute mortelle dans une falaise située au-dessus de Trin (GR) et Flims (GR).

Agé d'environ six mois, le jeune loup a chuté pratiquement au même endroit que les deux précédents, près de l'alpage du Piz Mirutta, indique mardi à Keystone-ATS le chef de l'office grison de la chasse et de la pêche, Adrian Arquint. Son cadavre a été découvert vendredi dernier et remis à l'Institut de pathologie de l'Université de Berne.

Les experts devront déterminer si ce louveteau, ainsi que les deux autres malheureux, faisaient partie de la meute connue dans le Calanda ou s'ils appartenaient à une seconde meute présente dans un massif situé plus à l'ouest. L'existence d'une nouvelle meute n'est pour l'heure qu'une supposition.

Les raisons des trois chutes mortelles en trois semaines dans la même zone sont encore inconnues. Il est "imaginable" que les louveteaux aient été repoussés dans la pente raide surplombant l'alpage par les chiens chargés de protéger les troupeaux de moutons, indique Adrian Arquint. Une falaise traverse cette pente. Des loups inexpérimentés sont susceptibles de paniquer en tentant de grimper, et de chuter.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.