Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président chypriote Nicos Anastasiades (à gauche) conserve le sourire qu'il affichait lundi à son arrivée à Genève pour les discussions entre les deux entités de l'île.

KEYSTONE/POOL KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Les pourparlers entamés lundi à Genève sur Chypre sont "constructifs" et se déroulent dans un climat "calme". Mais "nous n'avons pas encore atteint" un niveau suffisant pour un accord, a dit mardi à l'ats le président chypriote Nicos Anastasiades.

Selon lui, il est probable que les délégations chypriotes grecque et turque puissent présenter mercredi chacune leur carte pour une future fédération. Mais il reste encore des "différences" sur cette question territoriale.

M. Anastasiades a repris lundi des discussions de paix avec le président de la République turque de Chypre Nord (RTCN) Mustafa Akinci. Les deux hommes doivent tenter de mettre fin à une division de plus de 40 ans sur l'île. Ils se penchent notamment sur les chapitres de la sécurité et des garanties.

"Moment de vérité"

Chypre est arrivé à un "moment de vérité", a dit lundi l'émissaire de l'ONU Espen Barth Eide. Il a estimé qu'un accord sera "difficile", "mais c'est possible".

Après les discussions entre les deux délégations jusqu'à mercredi, une conférence doit réunir les parties et les dirigeants des trois Etats garants de l'ordre constitutionnel à Chypre depuis 1960, la Turquie, la Grèce et la Grande-Bretagne.

Les deux camps affichent toujours de profondes divergences sur les questions cruciales: arrangements territoriaux et de sécurité, restitution des propriétés spoliées, etc...

Chypre est divisée depuis 1974, lorsque l'armée turque a envahi la partie nord de l'île en réaction à un coup d'Etat de Chypriotes grecs visant à rattacher le pays à la Grèce. La partition a provoqué le déplacement d'environ 162'000 Chypriotes grecs et de 48'000 Chypriotes turcs, selon l'Institut de recherche sur la paix d'Oslo.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS