Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Holcim a souffert sur les neuf premiers mois de 2011.Son bénéfice net a chuté de 17,9%, à 1,004 milliard de francs. Les investisseurs semblent toutefois avoir apprécié les résultats du cimentier saint-gallois. Peu après l'ouverture à la Bourse suisse, l'action Holcim bondissait de 2,66% à 54 francs.

Le bénéfice attribuable aux actionnaires s'est replié de 18,5%, à 875 millions de francs. Le résultat d'exploitation avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) a, lui, fléchi de 16,9% à 2,97 milliards. La force du franc a amputé ce résultat à hauteur de 458 millions, a précisé mercredi l'entreprise sise à Jona.

Quant au chiffre d'affaires, il a diminué de 6,7% à 15,47 milliards de francs. En monnaies locales, il a en revanche progressé de 5,8%. Quatre des cinq régions du groupe ont enregistré une croissance organique, relève Holcim.

En sus de l'appréciation du franc, Holcim a pâti de la hausse des prix de l'énergie, des matières premières et des transports, qui n'ont pu être que partiellement répercutés sur les clients. Le groupe augmentera à nouveau ses tarifs, indique-t-il.

Au vu des tourments conjoncturels actuels, Holcim a quelque peu réduit ses prévisions pour l'ensemble de l'année. La firme table sur un résultat EBITDA légèrement inférieur à celui de 2010, lequel s'était inscrit à 4,51 milliards de francs.

ATS