Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Roger Federer n'a visiblement pas été affecté plus que cela par sa défaite en finale des JO.
Le no 1 mondial s'est facilement hissé en quart de finale du Masters 1000 de Cincinnati puisqu'il a enchaîné, après sa victoire contre le Russe Alex Bogomolov (6-3 6-2), par une promenade de santé face à l'Australien Bernard Tomic (ATP 49). Le Bâlois s'est imposé 6-2 6-4.
Une heure contre Bogomolov, une heure contre Tomic: Federer n'a pas eu à puiser dans ses réserves pour atteindre les quarts de finale d'un tournoi qu'il a remporté quatre fois (2005, 2007, 2009 et 2010) et dont il espère devenir le premier quintuple vainqueur de l'histoire. Après une saison sur gazon plus longue que d'habitude - tournoi olympique à Wimbledon oblige -, le Bâlois a su opérer les changements nécessaires pour dompter le dur.
Tomic, plus jeune membre du top 50 mondial du haut de ses 19 ans, n'a pas eu son mot à dire face à l'homme 17 fois sacré en Grand Chelem. Pris à la gorge, le Canadien a cédé deux fois son engagement dans la première manche puis une fois - à 3-3 - dans la seconde, sans jamais menacer Federer sur son service. Aucune autre issue pour le natif de... Stuttgart qu'une troisième défaite en autant de match face au maître.
Au prochain tour, le no 1 mondial croisera sa raquette avec l'Américain Mardy Fish (ATP 20) pour un remake de la finale de Cincinnati 2010. Federer possède nettement l'avantage sur le droitier du Minnesota, n'ayant perdu qu'une seule fois en huit rencontres.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS