Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Gaza - Cinq Palestiniens ont été tués samedi dans la bande de Gaza lors d'un raid aérien israélien, ont rapporté des responsables israéliens et palestiniens. Un négociateur palestinien a par ailleurs estimé samedi soir que le processus de paix se trouvait "dans un coma profond".
Des sources hospitalières palestiniennes ont fait état de cinq "martyrs" tués à Deir el-Balah, dans le centre de la bande de Gaza. Les services de sécurité du mouvement islamiste Hamas, au pouvoir à Gaza, ont confirmé que les cinq Palestiniens avaient trouvé la mort lors d'un raid aérien israélien.
Selon des témoins contactés par l'AFP, ces Palestiniens tués lors du raid de samedi soir préparaient un lancement de roquettes contre Israël. Anciens membres du Hamas, du Jihad Islamique et des Comités de la résistance populaire (CRP), ils appartiendraient à un des groupes radicaux salafistes de Gaza qui ont récemment intensifié leurs attaques contre Israël.
Processus de paix dans le comaLe processus de paix se trouve dans un "coma profond" et les propositions de l'administration Obama pour le relancer sont "totalement inutiles" en l'état, a affirmé samedi soir un des principaux négociateurs palestiniens, Nabil Chaath.
"Je ne pense pas que nous allons reprendre les négociations bientôt", a déclaré M. Chaath à un groupe de journalistes à Beit Sahour, près de Béthléem (Cisjordanie).
"Ce processus de négociation n'a plus aucune crédibilité", a-t-il ajouté, en le qualifiant d'"exercice en futilité, ridicule", allant jusqu'à parler de "nausée" devant le blocage des pourparlers.
Après l'échec de Washington dans sa tentative d'obtenir un nouveau moratoire israélien sur la colonisation, exigé par les Palestiniens, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a proposé des négociations indirectes sur les questions de fond.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS