Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le restaurateur indien de 33 ans qui avait voulu faire tuer l'amant supposé de son épouse a été reconnu coupable de tentative d'instigation à assassinat. Le Tribunal correctionnel de Genève l'a condamné jeudi à cinq ans de prison.

Le Ministère public avait requis 8 ans de prison. La défense, de son côté, avait demandé à ce que la Cour retienne la tentative d'instigation à meurtre passionnel. Elle avait aussi plaidé que la peine soit assortie du sursis total en raison des circonstances atténuantes.

"Nous songeons à faire appel", a indiqué à l'ats l'avocate du prévenu Yaël Hayat. L'accusé, qui a effectué trois mois de détention préventive, a été laissé en liberté jusqu'au jugement définitif.

Jaloux

Les faits remontent à 2008. Le restaurateur, alors âgé de 29 ans et père de trois enfants, suspecte une relation intime entre un jeune compatriote qui travaille dans un de ses restaurants et son épouse. Déstabilisé par ses conflits conjugaux et rongé par la jalousie, il sombre dans l'alcool. Il décide que son rival, qu'il considère comme un petit frère, doit sortir de sa vie.

Il commence par le licencier. Puis, craignant pour sa propre vie, il veut faire peur à son ex-protégé afin que ce dernier quitte la Suisse où il séjourne illégalement. "Je n'avais pas l'intention de le tuer mais de le taper", a-t-il indiqué au Tribunal correctionnel. Fin mars 2008, il en parle à un ami qui le met en contact avec un Albanais.

Or, cet intermédiaire est un indicateur, qui le dénonce aux forces de l'ordre. Le prévenu fait l'objet d'une infiltration policière pendant douze jours, le temps qu'un contrat soit conclu avec un faux tueur à gages. L'exécution filmée du jeune Indien le 14 avril 2008, pour laquelle il paiera 20'000 francs, est une mise en scène.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS